L' U 27 au 1/100ème                                          

 

                                         Il ne faut jamais dire c'est le dernier, la preuve .

     En Mai 2007 je me lance un défi, concevoir et fabriquer le U27 au 1/100 ème.

     J'ai 68 ans donc plus très jeune, mais, dans la tête je suis encore un gamin.

     A l'heure ou l'on considère que à 50 ans on n'est plus intellectuellement et manuellement performant

    je m'aperçois que moi je suis meilleur ( il vaut mieux se faire des éloges qu'attendre que l'on vous en fasse.)

 

                                      CAHIER DES CHARGES

                 - Stratifié

                 - Ballast central

                 - Pas de surpression dans la coque

                 - Remplissage et vidage du ballast par pompe à engrenages

                 - Barres arrières fonctionnelles et pilotage automatique

                 - Deux moteurs ( un par hélice )

                 -1 seul variateur

                 - Batteries Ni Mh alimentant ( pompe, moteurs, récepteur ) 2300 mAh

                 - Mise en route par ILS comme sur le modèle au 1/50 ème

   LE PLAN 

         a) Passage du plan de MRB au 1/50 ème des années 1960 au scanner.

         b) Sortie sur imprimante des portions de plan après avoir cherché par tâtonnements la bonne échelle.

         c) Découpage des portions de plan.

        d) Collage des parties de plan pour reconstituer le plan complet à l'échelle 1/100ème.

 

 

                                                                                       Découpage du plan

                                                   

                                                                                  Après découpage et collage  

                                                                     

    GAMME GENERALE DE FABRICATION

             La procédure de fabrication est la même que celle du sous marin au 1/50 ème et au 1/32 ème

           - Fabrication d'un modèle en bois

           - Fabrication d'un moule en stratifié

           - Fabrication des deux demi-coques en stratifié

           - Fabrication des deux demi-ponts en stratifié

           - Assemblage des deux demi-coques

           - Assemblage des deux demi- ponts

           - Aménagement intérieur.

     LE MODELE EN BOIS ( Master ) pour la coque.

             Deux morceaux de 48*28*610 mm chevillés et démontables.

             Deux morceaux de 28*18*610 chevillés et démontables entre eux et chevillés et démontables sur les deux

             parties de la coque ce qui donne,                             (VOIR DESSIN) .                 

                                                                                   Début des travaux d'hercule

                                                                                   Les blocs masters chevillés

               -Traçage des emplacements des couples

               -Traçage du contour (vue de dessus, vue de profil).

                                                Sciage profil                                                                    Rabotage profil

                                  

                                              -Mise en forme à l'aide de gabarits découpés dans du carton à partir des couples du plan. 

                                                                                                                                                                      

                                                     LES BALLASTS

                                                   Après avoir relevé les dimensions sur le plan et fait un dessin

                                                           

             - Tournage de la forme des ballasts

             - Sciage de la forme des ballasts dans le sens de la longueur

             - Ajustage et collage sur les deux demi-coques

             - Masticage et ponçage.

                 Tournage des ballasts                                             Modèle coque et pont finis

       

               LE KIOSQUE: en deux parties fixées sur les deux demi-ponts

             

                                                                     

                                             FABRICATION DES MOULES

 

                     - Séparer les deux demi-coques

                         - Séparer les deux demi- ponts

                                     - Fixer un raidisseur sur les deux demi-coques

                  

                                            - Fixer un raidisseur sur les deux demi-ponts

               

                   - Ces raidisseurs ont pour but de rendre plus rigides et plus préhensibles les deux demi-coques

                 et les deux demi-ponts

                Pour les deux demi-ponts laisser un intervalle cela permet de réaliser un moule en une seule partie qui sera

                partagé en deux par sciage.

               - Cirer et lustrer plusieurs fois à la cire de démoulage

               - Passer un agent de démoulage

               - Passer une couche de Gel coat

               - Résiner des couches successives de mat de verre et de roving.

                 Demi-coque passée au gel coat                              Première couche de voile de mat

   

                              Séchage au soleil                                          Traçé du raidisseur moule

    

                        Liaison raidisseur moule                                             Arasage surplus

    

                                 Après ponçage                                                   Après démoulage

     

                                L'avant démoulé                                                 L'arrière démoulé

     

           

                         Avant stratifié                                                                     Après stratification

          

                               Avant séparation                                                               Après démoulage

        

                     Raidisseur moule pont                                                          Moule pont et son modèle

                 

                                                  FABRICATION DE LA COQUE

        - Cirage et lustrage du moule

        - Passage au pinceau d'un démoulant

        - Passage d'une couche de gel coat gris

                                                                   Passage du gel coat

      

                                                                       Stratification

      

                                                           Les deux demi-coques stratifiées

                                          

                                   Après arasage démoulage et assemblage des deux demi-coques

                        

Nota: L'assemblage a été fait en emprisonnant les deux demi-coques dans les deux demi- moules et en passant

         des bandes de tissus de verre par les ouvertures. (Pas facile)

                                                          FABRICATION DU PONT

Comme pour la coque,

            - cirage , lustrage, passage d'un démoulant au pinceau,

            - Passage d'une couche de gel coat

                    Moule passé au gel coat                                               Partie kiosque du pont

     

                 - Stratification

                                                                                 Stratification partie avant

                         

                           Sur son ber                                                                     A bout de bras

          

                               Premier baptème                                                                      Belle allure

         

                                                                               LE BALLAST

            La , je vais utiliser un nouveau système qui m'a été soufflé par mon camarade Claude Orensanz

                   et qui figure sur le site d'Alain.

       - Sur mon site le sous marin à élastique ne possède pas de ballast.

       - Sur le U27 au 1/32ème deux ballasts et un compresseur embarqué.

       - Sur le sous marin au 1/50ème le ballast central est un baxter de 0,5 litre rempli par une pompe à engrenages

         de chez Conrad (défaut , surpression dans la coque lors du remplissage) mais cela marche très bien.

      - Sur le sous marin au 1/100ème remplissage du ballast central par une pompe à engrenages de ma conception

        (voir plan) et pas de surpression dans la coque.

                                                    Le principe est très bien décrit sur le site d'Alain

                            

             - Le ballast est une partie centrale de la coque, deux cloisons en stratifié équidistantes par rapport au

               centre de gravité sont ajustées et résinées.

             - Un plancher au fond du ballast permet le passage des fils (servos, batteries etc...)      

                      Tracé des cloisons                                                       Découpage des cloisons 

       

                                                                         Aperçu des cloisons du ballast 

                             

                                          Principe de fonctionnement pour la plongée

              - La pompe envoie de l'eau dans le ballast, l'air du ballast s'échappe par la soupape à bille,

             jusqu'ici tout va bien, pas de surpression à l'intérieur du S M ni de dépression.

                                                                 Pour la remontée

          - Aspiration de l'eau à l'intérieur du ballast, il y a dépression  à l'intérieur du ballast, c'est là

            qu'intervient la poire de 25 cl ou le soufflet qui s'écrase le temps d'enlever quelques Cl d'eau

            donc de quelques grammes , le SM remonte.

          - Dès que le périscope sort de l'eau l'air passe par un tout petit trou de 5/10ème fait dans le

            haut du périscope, la poire ou le soufflet se regonfle et l'air qui entre par ce petit trou compense

            la dépression dans le ballast.

            En fait la poire ou le soufflet ne sert que pour les premiers Centilitres

          d'eau aspirés du ballast.


                                           LA POMPE A ENGRENAGES

              

          Aucune pompe du commerce n'est assez petite pour entrer dans mon sous marin, c'est pourquoi je suis obligé d'en fabriquer  une.

          Là commence un nouveau défi.

         Après des dizaines de croquis, la recherche des pignons, des moteurs, du joint SPI etc ...

                                                                             .Voici le dessin de la pompe.

                                                                                                                                                                                                          

                 

CHOIX DES ELEMENTS

       - Moteur de chez "Sélectronic" 140/1 diamètre 21 mm arbre de 2mm voltage de 3 à 9 volts

       - Pignons ou engrenages Module 0,5 diamètre 10 mm 18 dents épaisseur 4 mm alésage de 2mm " L'octant"

       - Joint SPI  diamètre 7mm e= 3mm alésage de 3mm "don de Guy"

       - Corps de pompe PVC noir

       - Vis de montage INOX tête cylindrique M2 L= 14 mm " L'octant"

       - Vis laiton M2 * 10 tête fraisée (fixation moteur)

       - Gaine Diamètre extérieur 3mm  int 2mm PVC transparent "L'octant"

USINAGE DES BLOCS

                                                  Fraisage du corps                                                               Perçage du corps

             

                                              

                                                                                                                                            

                                                                

                                                                                       La pompe démontée

                                                                    

                                                         

                                      La pompe finie                                                                                            Les essais

                                                    

                                                                                                                                                                                                                                              

                                                                                                                                                                                                                  

         - En 1 mn remplissage d'un verre de 15 cl

         - Le ballast devant faire environ 13,5 cl celui-ci sera plein en moins d'une minute.

                   BRAVO Marcel, clap, clap, clap .

             Cela parait facile, mais lancez vous et vous verrez.

      LA COMMANDE DE LA POMPE

                   - Micro-switch et servo miniature (Sélectronic)

                     Le servo et les micro switchs sont montés sur une plaque de Polycarbonate

                                                                                        La pompe et sa commande  

       

                                                                         LA TRANSMISSION

                      Pour la transmission j'ai opté pour un seul moteur en entrée et deux sorties ceci pour des raisons de poids et

                      d'encombrement et donc un seul variateur.

                     Au travail, d'abord dessin ou plan , commande des engrenages, du laiton pour les flasques, du stub pour les axes

                     et usinage.

                                                                             Plan de la transmission

                                      

                                                                                                                                                                         

                                                                                                Perçage des flasques

 

                                      

                                                                                 Les engrenages en place

                                     

                                                                          Moteur ,flasques, engrenages, entretoises.

                                       

                                                                                              Montage à sec

                                     

                                                                                      Transmission terminée

                                    

                   - Après essais j'ai constaté qu'il fallait 1/10 ème de jeu dans les entr'axes pour qu'il n'y ait pas trop de perte

                     par frottement, à moi maintenant de faire aussi bien pour les tubes d'étambot, c'est à dire limiter les

                    frottements au  maxi ,mais ceci est une autre histoire.

                     POIDS DE L'ENSEMBLE    40 grammes c'est pas mal A+

                                                 LES ARBRES ET LES HELICES

                       Les arbres sont en acier inox de diamètre 2mm et filetés à M2 sur 5mm,

                                              les hélices en laiton épaisseur 10/10ème.

                              R

                                     Avant montage                                           Après soudage et profilage